2017 : 50 ans de l'occupation - Stop à la coopération belge avec la police israélienne !

L'année 2017 marque les 50 ans d'occupation de la Palestine. Le peuple palestinien vit sous des lois militaires, sous contrôle permanent depuis 50 ans. Les arrestations arbitraires sont quotidiennes en Palestine occupée. 40 % des hommes palestiniens sont passés par les prisons israéliennes. Et les forces de sécurité israélienne ne s'en tiennent pas qu'aux hommes, des enfants, des femmes, des députés palestiniens sont également régulièrement arrêtés. Un séjour dans les prisons israéliennes s'accompagne généralement d'expériences de torture ou de traitement inhumains et dégradants.

Un « permis de torturer » belge à Israël

Alors que le Comité des Nations Unies contre la torture dénonce l’utilisation de la torture et d’actes inhumains et dégradants par les forces de sécurité israéliennes durant les interrogatoires, le projet LAW TRAIN, financé par le programme européen de soutien à la recherche Horizon 2020, instaure une collaboration entre la police judiciaire belge, la KULeuven et la police israélienne sur les méthodes d’interrogatoire.
S'abonner à
1639 signatures

Signez la pétition

Stop à la coopération belge avec la police israélienne

Le SPF Justice belge et la KU Leuven collaborent avec la police israélienne dans le projet LAW-TRAIN sur les techniques d’interrogatoire et dans lequel l’ « expertise » d’Israël en la matière est utilisée.

Newsletter